Ecriture > Contes de la Terre du Milieu > 

Main content

Les Enfants de Húrin

« Il existe des contes de la Terre du Milieu qui se déroulent bien avant Le Seigneur des Anneaux... A cette époque très lointaine, Morgoth, le premier Seigneur Sombre, vivait dans la forteresse septentrionale d'Angband, les Enfers de Fer. La tragédie de Túrin et de sa soeur Niënor s'est déroulée sous l'ombre menaçante d'Angband, et de la guerre menée par Morgoth contre les terres et les cités cachées des Elfes. » ~ C.R.T.


Dès 1916, J.R.R. Tolkien a commencé à imaginer le monde de la Terre du Milieu et sa mythologie ; et jusqu’à sa mort en 1973, il n’a jamais cessé d’écrire des histoires et des légendes liées à cet univers. De ce vaste Legendarium en évolution constante, un récit a été publié, comme une fenêtre ouvrant sur un paysage en mouvement : il s’agit du Seigneur des Anneaux.

Avant sa disparition, J.R.R. Tolkien a demandé à son troisième fils, Christopher Tolkien, de devenir son exécuteur littéraire. Et la première tâche de Christopher a consisté à mettre en ordre la quantité phénoménale de papiers et documents rédigés par J.R.R. Tolkien tout au long de sa vie ; le premier livre posthume traitant de ce monde de la Terre du Milieu, Le Silmarillion, paraît ainsi en 1977.
Cet ouvrage propose dans une forme condensée une esquisse de l'histoire et de la mythologie de la Terre du Milieu, depuis sa création ; de ce fait même, ses brefs chapitres donnent envie d’en savoir plus sur la création de la Terre du Milieu, la naissance des Elfes et des Hommes, et sur nombre d’autres histoires. Parmi celles-ci, l’une des plus importantes demeure l’histoire des Enfants de Húrin, et du destin tragique de Túrin Turambar.


En poursuivant l'étude des archives laissées par son père, Christopher Tolkien établit en détail l’histoire des textes écrits par J.R.R. Tolkien, ainsi que l’évolution des conceptions de ces mythes et légendes tout au long de sa vie. L'on retrouve cette étude monumentale dans les Contes inachevés (1980) et les 12 volumes de L’Histoire de la Terre du Milieu (1983-1996). Ces livres contiennent de nombreux et souvent fascinants textes inédits de J.R.R Tolkien, mais presque toujours et à des degrés divers sous une forme fragmentaire ou inachevée.

Dans la création de la Terre du Milieu, trois « Grands Récits » ont acquis une importante considérable pour J.R.R. Tolkien : les histoires de Beren & Lúthien, de La Chute de Gondolin, et Les Enfants de Húrin. Comme on pouvait s’y attendre, ces trois récits existaient en plusieurs versions inachevées, et portant la marque de très nombreuses révisions.

Comme le couronnement de trente années de travail sur les archives de son père, et en s'appuyant sur les versions fragmentaires et condensées de l’histoire de Túrin des volumes de L’Histoire de la Terre du Milieu, Christopher Tolkien a réussi à en rassembler les nombreuses variantes, les tentatives inabouties, les esquisses, afin de produire une version complète, et indépendante. Elle ne contient aucun ajout, et s’en tient à l’écriture originale de J.R.R. Tolkien.


Ainsi, ce livre est destiné à la fois aux lecteurs connaissant bien Tolkien, comme une version nouvelle et complète de l’histoire de Túrin ; et au lecteur moins familier des grands récits et de la mythologie qui se trouvent à l’arrière-plan du Seigneur des Anneaux, comme un récit complètement nouveau ayant pour cadre la Terre du Milieu.

Les Enfants de Húrin entraîne le lecteur dans un passé bien antérieur au Seigneur des Anneaux, dans une partie de la Terre du Milieu qui devait être engloutie des milliers d’années avant même que débute l’histoire de l’Anneau. A une époque où l’Ennemi était encore Morgoth, le Vala déchu, et Sauron n’était que son lieutenant.

Ce romance de type héroïque, raconte l’histoire d’un homme, Húrin, qui a osé défier la puissance maléfique de Morgoth et de sa famille au destin tragique. On suit les épreuves de son fils Túrin Turambar tout au long de son odyssée dans les terres disparues du Beleriand.

Le livre a été publié en 2007, accompagné d'illsutrations originales d'Alan Lee ; il contient également une carte du Beleriand dessinée par Christopher Tolkien, ainsi que ses notes de présentation, dans les Appendices.

~

 

123


Return to home page